Huis clos – Sartre

Huis clos de Jean Paul Sartre

couv30811589
● Editions Folio ● 1944 ● 245 pages (avec Les mouches) ● 7.50€ ● Lu: juillet 2014

 

Pour cette chronique j’ai donc choisi un classique du théâtre contemporain : Huis Clos. J’imagine que vous connaissez tous l’histoire dans ses grosses lignes mais voici le résumé :

Quatrième de couverture :

GARCIN : -Le Bronze… (Il le caresse). Eh bien, voici le moment. Le bronze est là, je le contemple et je comprends que je suis en enfer. Je vous dis que tout était prévu. Ils avaient prévu que je me tiendrais devant cette cheminée, pressant ma main sur ce bronze, avec tous ces regards sur moi. Tous ces regards qui me mangent… (Il se retourne brusquement.) Ha ! vous n’êtes que deux ? Je vous croyais beaucoup plus nombreuses. (Il rit.)Alors, c’est ça l’enfer. Je n’aurais jamais cru… Vous vous rappelez : le soufre, le bûcher, le gril… Ah ! quelle plaisanterie. Pas besoin de gril : l’enfer, c’est les Autres.

 

Pour commencer, ma toute première impression après lecture (lu en une fois) : très étonnée et surprise. Il faut dire que « Sartre, philosophie, existentialisme » Je m’attendais à un pavé et surtout à ne pas comprendre grand-chose mais quelle erreur !

Alors voilà, Huis-Clos c’est un grand philosophe qui essaye d’expliquer au commun des mortels que « L’enfer c’est les autres ».

Son enfer, c’est-à-dire trois personnages coincés dans une pièce de laquelle ils ne peuvent plus sortir, dans laquelle ils sont condamnés à vivre (petit jeu de mots) ensemble sans pouvoir s’entretuer (puisqu’ils sont déjà morts), j’ai trouvé ce concept assez génial, je m’émerveille pour peu de choses certes mais c’est un livre à lire !

Par contre tous ceux qui veulent lire de l’action vous serez peut être déçus mais ne passez pas votre chemin pour autant. Il n’y a pas d’action mais on est quand même tenus en haleine. Sartre a réussi à écrire un livre où il ne se passe rien mais où on est si captivés. Enfin c’est mon cas ! On veut savoir comment les personnages sont morts, pourquoi, qu’ont-ils fait pour arriver en enfer. On est aussi captivés par le déroulement du huis clos (comment vont-ils pouvoir s’entendre et finir par pouvoir vivre en paix ? Ils ne pourront pas) et par l’absurdité autant de la scène que des personnages eux-mêmes.

En résumé (bien que pas tellement besoin de résumer une chronique si courte), un bon livre que je vous recommande. J’aime vraiment cette écriture et j’ai également lu Les Mouches du même auteur (que je vous recommande aussi au passage !) qui confirme cet avis.

Ma note : 16/20

Publicités

13 réflexions sur “Huis clos – Sartre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s