L’instant présent – Guillaume Musso

l-instant-present-586758
● Editions XO ● 2015 ● 374 pages ● 21.90€

 La quatrième de couverture :

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… « 

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Et voilà que je ressors de l’ombre! Je n’ai effectivement pas lu depuis un moment (d’abord j’ai mis un temps interminable à finir Gargantua de notre cher ami Rabelais et ensuite il a fallu que je m’en remette!). C’est donc avec plaisir que je reviens et que je présente publiquement des excuses à Little pour l’avoir laissée faire vivre tout ça un peu seule (oui parce que on se rendait pas tellement compte avant mais c’est vachement de boulot!).

BREF, après cette longue période de non lecture c’est avec un soulagement énorme que j’ouvre (et referme dans la même journée) le dernier Musso. La grande fan que je suis ne peut évidemment pas dire du mal de ce dernier chef d’œuvre alors vous l’aurez compris: il s’agit d’un coup de cœur.

D’abord je voudrais m’expliquer sur le mot «chef d’œuvre» parce que je peux le sortir un peu à toutes les sauces il ne voudra pas forcément toujours dire la même chose. Ici je ne vous parle pas d’un chef d’œuvre avec une écriture poétique ou philosophique (quoiqu’il fait ressortir une réflexion sur le temps et la vie..) ou avec un onirisme symbolique hyper poussé. Ici c’est un chef d’œuvre dans le sens où il fait voyager (très important pour un livre), il nous tient en haleine jusqu’au bout (donc je ne dévoilerai rien ici) et surtout (point majeur vous me direz) on s’attache à ses personnages!

Parlons-en justement, des personnages. Arthur que l’on suit dès l’incipit dans un moment père-fils qui annonce de suite le ton de leur relation sera le personnage principal, on est avec lui dans l’incompréhension, la colère, la peur, mais aussi la peine et la joie. Un personnage compliqué mais dont on ressent les émotions avec plaisir. Lisa, le personnage féminin est aussi très intéressant. Elle représente l’idéal (comme toujours dans ces romans), la passion, le doute. C’est ce qui est génial avec les personnages de Musso, ils sont tellement prévisible et surprenant à la fois, tellement profond, tellement réels en fait. On pourrait les croiser demain ou dans deux ans en se promenant dans la rue.

A propos de l’histoire, je ne sais pas trop comment vous en parler sans tout gâcher mais sachez juste que je valide. Non plus sérieusement le fait qu’on vive avec les personnages fait qu’on se laisse embrigader sans trop réfléchir et je pense que c’est ça qui en fait le charme, se laisser porter, voir ce qu’il se passe et ensuite digérer (pour ma part ça a donné naissance à une longue promenade, histoire de tout bien assimiler).

Allez, assez blablaté! A vos lectures je veux tout savoir!!!

Ma note : 20/20

Publicités

11 réflexions sur “L’instant présent – Guillaume Musso

  1. J’avais aussi adoré ce Musso. Je ne suis pas une grande fan depuis toujours mais j’ai beaucoup aimé Demain, Central Park et dernièrement, L’instant Présent. J’avais trouvé l’histoire bien ficelée et surtout … ma réaction dans les dernières pages, le nombre de fois où j’ai retenu mon souffle, les phrases que j’ai lu et relu pour être sure de ne pas avoir mal compris, quitte à les connaître par coeur. Non vraiment, Musso m’a encore baladé et j’en redemande ! Je serai définitivement au rendez vous pour le prochain !

    • Ah! c’est exactement ça! L’appel de l’Ange est aussi dans la même lignée (c’est celui qu’il a écrit juste avant Demain), je pense qu’il te plaira 😉 perso c’est depuis celui ci que je ne décroche plus de Musso!

  2. Salut, j’ai bien aimé ce livre, j’ai adoré les supports journalistiques, cinématographiques et musicaux durant toute la lecture. Mais la fin m’a un peu déçue. Je m’attendais a autre chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s