Conseils de films pour dimanche pluvieux #2

Amis du jour bonjour, amis du soir bonsoir!

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler films! Voici donc un nouveau billet de conseils de films pour dimanche pluvieux sur le blog! Toujours pas de périodicité pour cette rubrique.

Le principe? Faire le point des films récemment vu au cinéma ainsi que mon dernier coup de cœur (hors cinéma). Je donnerai également une note sur 20 !

Derniers films vus au cinéma:

les-nouveaux-heros-affiche-disney-1 - CopieBig Hero 6 (Les Nouveaux héros en vf) de Don Hall et Chris Williams (II) 

Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai… 

Génial! Après le succès de La Reine des Neiges, Disney revient avec de nouvelles mascottes, et réussi à faire encore mieux (même sans chansons!). Le combo Disney/Marvel est réussi à 100%! J’ai pris beaucoup de plaisir à regarder ce film. Cette histoire de jeunes super-héros dans une ville futuriste change des longs-métrages d’animations habituels. Les personnages sont très attachants, surtout le jeune surdoué Hiro et Baymax, ce drôle de robot très mignon. Sans trop savoir pourquoi, le personnage du grand frère d’Hiro, peu présent physiquement mais bien là dans l’esprit du film est un coup de cœur. La bande-son est super et je ne vous parle pas du graphisme! Franchement, ce film est épatant. La relation entre les deux protagonistes principales est très touchante et fun, les personnages secondaires sont uniques à leur manière et le scénario est très bien ficelé. (Pensez à regarder après le générique, c’est un Disney, mais ça reste une adaptation Marvel!). A regarder à tout âges, sans modération.

Ma note: 17.5/20 

Cendrillon de Kenneth Branagh undefined_e5f85f43405cd6aa3f82192d99bad5c3 - Copie

Je pense ne pas avoir à revenir sur le pitch principal! Le film prend le chemin très risqué de rester très proche du film d’animation Disney tout en incluant sa morale de courage, de bonté et de magie. La bonté, ce film en regorge et ce avec un scénario plein de bons sentiments. La rencontre entre le prince et Ella est avancée à une rencontre en forêt, pour démontrer que la jolie robe, la coiffure et la pseudo noblesse non rien à voir dans le coup de foudre de nos deux amoureux. La marraine bonne fée (joué par l’incroyable, sublime Helena Bonham Carter) apparaît également en guenille avec les traits d’une vieille femme avant de se parer de son accoutrement féérique. Ce film est très frais et très kitch, il faut l’avouer. Lily James est très bien en Cendrillon, mais sa performance d’actrice ne m’aura pas totalement convaincu (faute à la vf?) au contraire de sa marâtre jouée par Cate Blanchett. Richard Madden, notre bon vieux Robb Stark de Game of Thrones (revenu d’entre les morts) est parfait dans le rôle du prince amoureux transit. Je dois avouer qu’il a été une des raisons qui m’ont poussé à aller voir ce film au cinéma. Il donne un vrai charme et une vraie identité au prince au contraire du film d’animation. Une adaptation réussie que je vous conseille.

 Ma note: 15.5/20

file_123572_0_waterdivinerposter - CopieLa Promesse d’une vie de Russell Crowe 

La Promesse d’une vie est une épopée d’aventures se déroulant en 1919, 4 ans après la terrible bataille des Dardanelles, dans la péninsule de Gallipoli. Un paysan australien, Joshua Connor se rend en Turquie à la recherche de ses trois fils portés disparus. Malgré les barrages de la bureaucratie militaire, sa détermination ne fléchit pas. Il est d’abord aidé par la belle Ayshe, la propriétaire de l’hôtel dans lequel il séjourne à Constantinople, puis par un officier turc ayant combattu contre ses fils. Pour découvrir la vérité et enfin trouver la paix intérieure, Joshua, accompagné du Commandant Hasan, est contraint de sillonner un pays ravagé par la guerre où la frontière entre le Bien et le Mal n’est plus si nette et l’ennemi si clairement identifiable.

 Un film, malgré la présence de quelques scènes de guerres, pleins de poésies et visuellement très beau. La Première Guerre Mondiale est abordée ici du point de vue de l’Occident, une nouveauté pour moi. Et quel voyage en Turquie! Premier film de Russell Crowe, et malgré quelques cafouillages, j’ai beaucoup aimé. Oubliez les gros blockbusters américains ou les films de guerre pleins de violences et d’idéalisations de celle-ci, on a ici quelque chose de plus simple, mais avec un véritable fond. Russell Crowe (d’ailleurs, il est le seul « gros acteurs américains », et ça fait du bien!) est très bien en père désespéré à la recherche de ses enfants, mais je trouve la psychologie de ses fils pas assez travaillées. Olga Kurylenko est incroyable, totale découverte pour moi, et puis cette femme est magnifique! Yılmaz Erdoğan  et Cem Yılmaz sont aussi de belles découvertes! Ce film comporte une petite romance, mais elle fait partie du charme du film. La Promesse d’une vie, relate avant tout des faits réels,(bien que certains aient été ajoutés) et un hommage est rendu à toutes les personnes décédées. Une scène de fin entre les trois frères tellement poignantes qu’elle m’a décroché plusieurs larmes. Une dernière chose: NOOOOON, pourquoi une fin ouverte?!

     Ma note: 17/20

l-affiche-americaine - CopieAvengers : L’ère d’Ultron de Joss Whedon

Suite directe des autres films Marvel, et c’est toujours aussi bon. C’est LE film que j’attendais cette année. Le sentiment que l’on découvre avec le premier film est très différent de celui-ci puisque nous ne voyons pas d’équipe de super-héros se former sur le grand écran pour la première fois. Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser qu’il faut ABSOLUMENT avoir vu tous les films de la phase I et ceux de la phase II sortis avant lui (y comprit Les Gardiens de la Galaxie) ainsi que les scènes post-génériques indispensables à l’histoire si vous ne voulez pas vous retrouver perdu. Le film commence très fort avec une scène survitaminée.  Il y a beaucoup plus d’action dans ce film que dans le premier! On découvre aussi deux nouveaux personnages avec un fort potentiel (qu’on découvre une première fois dans la scène post-gen de Captain 2). Hawkeye, véritable personnage qui renaît de ses cendres et prend de l’importance, au contraire de Tony, qui perd de sa théâtralité pour devenir plus inquiétant et moins présent (et ça, pour la préparation de Captain 3, je n’en dis pas plus). Un nouveau « héro » très badass et fidèle aux comics apparaît, il n’a pas eu trop de publicité autour, ça devrait donc être une très bonne surprise pour vous (pour moi, ça l’a été!) Bizarrement, la romance a aussi une importante place ici. Les effets spéciaux pour le « combat final » sont impressionnants, je crois n’avoir jamais vu ça. C’est avec un immense plaisir que je retrouve le casting original et les petites pointes d’humour qui parsèment les films. Whedon nous montre encore une fois qu’il a tout d’un génie du grand écran, et c’est avec un goût amer dans le bouche que j’écris ça, sachant qu’il ne réalisera pas le prochain Avengers.

Ma note: 17.5/20

Dernier film coup de 💛 (hors cinéma):

Pride de Matthew Warchus (Little)158254 - Copie

Eté 1984 – Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de leur marche à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Après avoir repéré un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d’un minibus pour aller remettre l’argent aux ouvriers en mains propres. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

Je ne sais pas trop quoi vous dire. Ce film mériterait un article à lui tout seul! Il est extraordinaire, vous devez le voir! Le casting était prometteur et il se trouve qu’il est vraiment génial! Un très grand nom du cinéma anglais: Bill Nighy dans le rôle de Cliff, membre important de la communauté qui va accueillir le groupe LGSM. Mais également Imelda Staunton connu pour son rôle d’Ombrage dans Harry Potter, autant dire qu’ici, son personnage est totalement différent! les valeurs défendues dans le film et citées dans le résumé, notamment l’importance de l’amour et de l’amitié, donne toute sa puissance à ce film. C’est grandiose, puissant, magnifique et terrible. L’union de Pride est celle de deux groupes que tout oppose, mais qui s’attirent inexorablement vers un but commun : déstabiliser l’autorité du gouvernement, revendiquer des droits sociaux et d’égalité. Se découvrir l’un l’autre et faire tomber les tabous des différences. Je ne veux pas trop m’attarder, car je risquerais de faire un article entier. Mais sachez que tous les personnages sont attachants et ont leurs pars de responsabilités, bonnes ou mauvaises soit leurs intentions. Un film comme on en voit pas assez, un film que le monde entier devrait voir.

Ma note: 25000000/20

À vos claviers!

Publicités

20 réflexions sur “Conseils de films pour dimanche pluvieux #2

    • Personnellement, je n’aime pas la 3D le rendu est différent et surtout les couleurs sont moins pimpantes, ce qui serait dommage pour un film coloré comme Avengers.
      J’ai vu Cendrillon avec ma petite sœur, elle a adoré!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s