Backup Boyfriend, tome 1 : Le plan de secours – River Jaymes

– Redis moi encore pourquoi nous sommes ici ? demanda Dylan. Tu n’aimes même pas le football, Noah.
– Je serai toujours favorable à un sport où les hommes sont appelés Receveurs Qualifiés et Demi Insérés. Surtout quand un jeu implique que ces hommes s’empilent les uns sur les autres.

R007-Plan-de-secours2 - Copie
● Editions MxM Bookmark ● 2013 VO / 2014 VF ● 268 pages ● 4.99€ en ebook ● Lu: 23/05/2015

 Le Livre:

Professionnellement, le Dr Alec Johnson a pratiquement atteint son but. En tant que co-lauréat de l’année d’une récompense humanitaire avec son ex, le Dr Tyler Hall, le travail d’Alec avec les sans-abri est sur le point d’être reconnu. Malheureusement, sa vie personnelle est un désastre parce qu’il doit participer à de nombreux événements en compagnie de Tyler – avec le nouveau petit ami de ce dernier dans les pattes. Pour tenter de se remonter le moral et de casser sa routine, Alec achète une moto qu’il ne sait absolument pas faire démarrer. Dylan Booth n’a pas beaucoup de temps à accorder au Dr Pasdégourdi et à sa capricieuse Harley de 1964, mais le présomptueux mécanicien ne peut refuser son appel à l’aide. Ayant passé son adolescence dans les rues et perdu son meilleur ami à cause du VIH, Dylan décide qu’apprendre au bon samaritain à monter sa machine est le moins qu’il puisse faire. Mais voir Alec perdre pied devant son ex réveille en Dylan son côté protecteur, et l’hétéro confirmé se présente de lui-même comme le nouveau compagnon d’Alec. L’ex soupçonne Dylan de mentir. Alec soutient que le plan de Dylan est dément. Et Dylan n’est pas sûr de pouvoir faire semblant d’être gay. Mais c’est un baratineur de première, et les fausses marques d’affection en public montent très rapidement en chaleur. Alec ne peut pas se permettre de s’attacher, et Dylan a appris depuis longtemps que tout le monde finit par partir. Malheureusement, jouer le petit ami de secours commence à devenir bien trop réel…

Mon avis:

En lisant le résumé, je ne pensais pas aimé autant. C’est vrai, ces histoires de « petit ami » de secours, ce n’est pas la première fois qu’on voit ça. Et pourtant, ce livre arrive à allier humour, tendresse et scènes sexy, fraîches et torrides. River Jaymes est une découverte pour moi et j’ai hâte de lire autre chose d’elle.

Je pensais vraiment qu’au fil de l’histoire, Alec tomberait amoureux de Dylan l’hétéro qui après une véritable guerre intérieure, réaliserait qu’il est gay et que l’ex se sentirait misérable tout le long du roman pour avoir laissé partir Alec. J’avais tort (et heureusement).

Alec est une sorte de génie avec sa mémoire photographique, mais qui est totalement à la ramasse avec sa nouvelle moto, son ami Noah l’envoie donc chez Dylan. Au premier abord, Dylan est un genre de Big-Bad-Wolf, mais en voyant le contraste entre ses mots et ce qu’il pense à l’intérieur, j’ai totalement craqué pour lui. Je pense que le livre entier est plus à propos de Dylan qui essaie de se réconcilier avec le fait qu’il a des sentiments émotionnels pour quelqu’un. Alec à ses propres problèmes, même s’ils ne sont pas aussi évidents que ceux de Dylan. Ses interactions avec sa mère? Un véritable délice! Particulièrement quand il lui parle de la Proposition 8 (mariage homosexuel) et qu’il lui dit qu’il ne s’est pas battu pour pouvoir se marier, mais pour avoir le droit de choisir. J’ai aimé voir ces deux hommes tombés peu à peu l’un pour l’autre et même si des choses très graves sont abordées dans ce livre, il n’est pas sombre ou déprimant. Tyler (l’ex) ne constitue pas un obstacle et est en fait un bon gars, ce qui est très rafraîchissant; leur ami Noah est hilarant, j’espère qu’il aura, lui aussi, sa propre histoire.

L’histoire entière est vraiment centrée sur la peur de l’engagement et laisse une mince place à l’intrigue. Les PDV alternés font nous sentir encore plus émotionnellement investis. On ressent très bien la façon que chacun a de percevoir les situations.

 La légèreté globale du récit rend le livre vraiment plaisant à lire. Je ne suis pas complètement hypnotisée et captivée par « Le plan de secours », mais je suis satisfaite. De plus, pour moi, l’épilogue est un des meilleurs que j’ai lu.

L’auteur a pris deux hommes magnifiques, attachants mais tenaces et a tissé une histoire autour d’eux qui m’a fait rire avec son humour caustique, fondre avec les scènes d’amour et me questionner avec la construction chaotique de leur relation Oh et il y a des motos aussi.

Ma note: 18.5/20

#…et un chapitre bonus à lire si vous voulez et avez besoin de plus:
The Backup Boyfriend Bonus Scene 

Publicités

14 réflexions sur “Backup Boyfriend, tome 1 : Le plan de secours – River Jaymes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s