The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres – Cassandra Clare – Un premier tome convaincant avec un univers formidable!

 – Qu’est-ce que tu fais là ?
– Par « là », tu fais référence à ta chambre, ou s’agit-il d’une grande question existentielle ayant trait à notre rôle sur cette planète ? Tu te demandais si c’est juste une coïncidence cosmique, ou s’il existe un but méta-éthique plus important dans la vie ? C’est le plus grand sujet d’interrogation depuis la nuit des temps. D’accord, un simple réductionnisme ontologique fait figure d’argument fallacieux, mais…
– Je retourne me coucher.

TMI 1 - Copie
● Editions Pocket Jeunesse ● 2007 VO / 2008 VF ● 570 pages ● 18.15€ ● Lu: 10/07/2015

Le Livre:

_

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup!

Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

_
_
_
Mon Avis:

J’arrive un peu après la guerre (comme d’habitude), mais j’ai beaucoup apprécié mon introduction au monde des nephilims, des Shadowhunters et des démons.  Cassandra Clare construit, un monde parallèle crédible et envoûtant avec de bons personnages, les dialogues sont percutants, et ce qui fait une des forces de ce récit: l’humour est très bon. J’ai aimé ces sorciers, vampires, loups-garous. Et bien sûr, fan d’urban fantasy, les éléments fantastiques mélanger à la vie de la ville tumultueuse qu’est New York. Tout cela est tellement intéressant.

Certaines choses importantes ont cependant été négligées. Cela va sans doute être résolu quand je continuerai la lecture de la série, mais trop de choses restent sans assez d’explication solide. Et surtout… COMMENT CLARY ET SIMON ONT SI VITE ACCEPTER CE MONDE?

Clary Fray est un protagoniste sympathique bien que très nunuche par moment, je suis plus attiré par « ses coéquipiers », même si j’ai eu quelques problèmes avec. J’ai rencontré toute une galerie de personnages que j’ai aimé suivre dans cette histoire: Clary, Jace, Simon, Isabelle, Alec, Magnus (♥♥♥♥♥), Luke, Hodge, Jocelyn, Valentin, les Frères Silencieux. Certains que j’ai adoré, et certains que je n’aime vraiment pas. Mais, je tiens absolument à en voir davantage.

Je trouve surtout agréable de voir que les méchants sont crédibles. Même lorsque vous ne les soutenez pas, vous comprenez ce qui les motive. Il n’y a pas de manichéisme, pas de noir ni de blanc, de bien ou de mal. Je suis impatiente de voir où la série va aller, ainsi ce que l’auteur fait avec sa série prequel victorienne The Infernal Devices.

En réalité, j’ai deviné la plupart des rebondissements mais ça ne m’a pas dérangé, et ça a prit part à mon amusement. Emettre des hypothèses et avoir la satisfaction de dire OUI j’avais raison! (Faisons une petite danse de la victoire: imaginez quelques notes de musique et des pas de danse que je ne peux malheureusement pas vous faire ici).

TMI c’est un monde où les démons errent la nuit, courent dans les bars, où les vampires occupent des hôtels abandonnés aux noms français, les sorciers jettent des sorts habillés de leurs jeans à paillettes, et les Shadowhunters, une race d’humains bénis par l’ange Raziel, font loi. Alors, ouais, ce livre, sans être parfait, est plutôt cool.

ma note: 18/20

Livre de Juillet: « Sous le parasol, on va lire un roman dont l’héroïne est une femme. »; Challenge un mois=une consigne

Publicités

24 réflexions sur “The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres – Cassandra Clare – Un premier tome convaincant avec un univers formidable!

  1. J’ai lu ce premier tome après la sortie du film. J’avais beaucoup apprécié ma lecture. Malheureusement je me souviens plus assez bien des événements pour continuer la saga. Il va falloir que j’aille lire des résumés bien spoilants afin de lire le tome 2.

  2. J’ai adoré ( et j’adore toujours) la façon d’écrire de Cassandra Clare, et attend de lire la suite ( si ce n’est pas encore fait) elle a une façon d’écrire totalement addictive!! J’en suis même à lire ses  » tales from the shadowhunters academy » en anglais, pas la patience d’attendre la parution française!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s