Nous sommes tous des féministes suivi du texte « Les marieuses » – Chimamanda Ngozi Adichie – Un traité intelligent et vrai.

D’après un journaliste, (il fallait) éviter à tout prix de me présenter de la sorte (comme féministe) car les féministes sont malheureuses, faute de trouver un mari.
Cela m’a incitée à me présenter comme une Féministe Heureuse.
Puis une universitaire nigériane m’a expliqué que le féminisme ne faisait pas partie de notre culture, que le féminisme n’était pas africain, et que c’était sous l’influence des livres occidentaux que je me présentais comme féministe.
(…) puisque le féminisme n’était pas africain, j’ai décidé de me présenter comme une Féministe Africaine Heureuse.
C’est alors qu’un de mes proches amis m’a fait remarquer que me présenter comme féministe était synonyme de haine des hommes. J’ai donc décidé d’être désormais une Féministe Africaine Heureuse qui ne déteste pas les hommes, qui aime mettre du brillant à lèvres et des talons hauts pour son plaisir, non pour séduire les hommes.

nous-sommes-tous-des-feministes-578104-250-400

● Editions Folio (2€) ● 2015 ● 84 pages ● 2€ ● Lu: 22/07/2015

Le Livre:

«Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.» Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour.

Mon Avis:

Comme certain le savent peut-être, je suis ouvertement féministe (fox aussi d’ailleurs, on à même fait nos épreuves de TPE sur ce sujet), c’est donc tout naturellement que j’ai acheté ce livre quand je suis tombé sur la chronique de Carnet Parisien. Pourquoi ne l’ai-je pas lu avant?

Ce livre parle très bien du sujet, et devrait être lu par beaucoup de monde. Beaucoup de gens associe le féministe à une haine envers les hommes et à un favoritisme des femmes (ah, et aussi, les féministes ne se rase pas il paraît). Cette idée fausse vient souvent de gens qui ne savent pas de quoi ils parlent (ou alors d’autres qui se servent de ça pour diffuser la haine…). Chacun a sa propre définition du féministe, la mienne est simple. Le féministe vise à une équité entre les individus, et pour cela, il faut détruire les codes, les règles et les standards de la société. Des standards qui disent que les femmes et les hommes ne peuvent pas faire ceci, ou cela.

La conférence rend tellement bien à l’écrit, que j’imagine Chimamanda comme une oratrice formidable. La seconde partie est une nouvelle et est toute aussi intéressante. Elle parle d’un sujet important « les mariages arrangés ». Ces deux textes m’ont également permit de connaître plus en détail la culture nigérienne (encore une raison pour se procurer ce roman).

Dans notre société patriarcale, le cheminement vers l’équité est pavé d’embûches, qui peut passer par plusieurs stades, et notamment par une phase de rejet. Bien-sûr, il y a des extrêmes, comme partout, mais ce sont les généralités qui conduisent à l’ignorance. Alors non, les femmes ne sont pas faible et quand un homme pleure, cela ne remet pas sa virilité en doute. Et oui. Oui, les hommes aussi, peuvent être féministes.

ma note: 20/20

Je vous invite à aller lire les articles de Madmoizelle.com (ma bible) qui à un dossier vraiment très intéressant sur le sujet.

Publicités

10 réflexions sur “Nous sommes tous des féministes suivi du texte « Les marieuses » – Chimamanda Ngozi Adichie – Un traité intelligent et vrai.

  1. Coucou,
    Je vais me faire un devoir de lire ce livre.
    Je te conseille aussi « Ainsi soit-elle de Benoite Groud » qui m’a bien plu, et dit bien que les torts sont partagés à 50/50, les hommes de vouloir exploiter la femme, les femmes de s’être laissées faire. Il n’y a pas de culpabilisation, de méchant et de gentil, juste de garder en mémoire les leçons du passé et ne plus se laisser faire à l’avenir et non le féminisme n’est certainement pas la haine des hommes.

  2. J’ai écouté ce discours et c’est vrai qu’il est excellent. Elle a réussi à donner une définition universelle du féminisme ce que je trouve admirable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s