Hey madame, t’es bonne !

harcélementderue    © Thomas Mathieu

On commence 2016 avec un article un peu différent.

Il n’y a pas trĂšs longtemps, je me promenais dans les rues de Lyon avec une amie et je portais une robe (pour une fois). UNE ROBE. Quelle idĂ©e, franchement, mettre une robe en ville Lucile? DĂ©gaine qui donc, apparemment justifie le fait de mettre fait traiter de salope 2 fois en une petite heure. Je parle de robe, mais ça m’arrive avec n’importe quelle tenue (mĂȘme avec les cheveux gras et la peau qui luit, si si). Je vois certains arriver avec leurs gros sabots: « oui, mais tu n’as pas Ă  les Ă©couter, c’est pas du harcĂšlement de rue, ils ne t’ont pas suivi. Et puis
 c’est un cas isolĂ© ça, non ? Ça arrive pas Ă  tout le monde. »Â Et bim, les deux pieds en plein dans la tartiflette.

NON, ce n’est toujours PAS NORMAL et sache, homme qui lit cet article que NON, ce n’est toujours PAS FLATTEUR. Une femme ne devrait pas le matin, se refuser de mettre une jupe, un short ou une robe par peur de se faire harceler. Et non, ce n’est pas parce que tu mets une jupe que tu l’as « cherchĂ© ». Ce n’est pas de votre faute, et ce n’est pas Ă  vous de vous remettre en question. Ça peut paraĂźtre trĂšs anodin d’en parler « juste comme ça », mais il y a encore beaucoup trop de gens qui nient le problĂšme du harcĂšlement de rue, minimisent l’impact qu’il peut avoir, ridiculisent les rĂ©actions de celles qui en sont les cibles, et ça non plus, c’est pas franchement normal.

Je comprends les rĂ©actions des hommes qui disent qu’il ne faut pas en faire des caisses et cetera, mais elles m’attristent profondĂ©ment. Parce que cela prouve qu’il y a encore un long chemin Ă  faire avant que tout le monde reconnaisse ce problĂšme (appelons un chat, un chat). Et puis, il est difficile quand on est du sexe opposĂ© de se rendre compte de ça j’imagine (c’est vrai, c’est assez rare que l’on accoste un mec dans la rue Ă  grand coup de « ppppppsshhh, pppppssssh, j’te baise ! ».)

Quand on est en compagnie d’un autre mec, les habituels gorilles on les entend pratiquement pas. Parce que, dans leurs tĂȘtes, comme je suis accompagnĂ©e d’un homme, IL va me protĂ©ger, parce que JE lui appartiens.

Je ne parle mĂȘme pas des mains qui traĂźnent Ă©videmment. Pour beaucoup d’entre nous, ça s’appelle “le quotidien”.

Ces gars ne sont pas forcĂ©ment mĂ©chants, une amie Ă  dĂ©jĂ , plusieurs fois, eu des excuses en les confrontant. Mais y’a aussi les vrais connards, ceux qui jouent pas aux gros durs parce qu’ils le sont vraiment. Y’a bien un jour oĂč va falloir qu’on arrĂȘte de nous demander de subir en silence et de faire les bonnes fifilles bien sages qui sourient et obĂ©issent au mĂąle tout-puissant. Va falloir que les spectateurs se rĂ©veillent un peu aussi.

En fait, le simple fait d’ĂȘtre une femme justifie qu’on me fasse une remarque. Et ce n’est pas normal.

Publicités

19 réflexions sur “Hey madame, t’es bonne !

  1. Je ne peux qu’ĂȘtre d’accord avec ce que tu as Ă©crit, et ça me fait sauter au plafond quand on me dit que c’est flatteur. Parce que, si ça peut ĂȘtre flatteur d’entendre qu’on est jolie, ça ne l’est pas quand ce sont des inconnus qui jugent Ă  la face du monde si on est assez belle pour eux. J’en connais pour qui c’est un manque de confiance, et c’est dommage, parce que si elles les ignoraient ou leur rĂ©pondaient, elles verraient que le discours change direct en « t’es moche ». Il n’y a aucune crĂ©dibilitĂ© dans les propos de ces hommes (en dehors du fait qu’ils n’ont pas Ă  juger les gens, Ă  courir aprĂšs les femmes pour avoir leur 06…).

    • Aaah, les mecs qui espĂšrent que tu vas leur donner ton numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone juste parce qu’ils le demandent… Au fond, ils ne s’attendent certainement pas Ă  ce qu’on rĂ©ponde par l’affirmative, je vois plus dans leur comportement une sorte de façon de montrer leur domination. C’est horrible de se dire que des femmes ont PEUR de sortir dans la rue…

  2. Magnifique billet ! J’avais beaucoup aimĂ© la bd de Thomas Mathieu, « Les Crocodiles » d’oĂč vient la planche du dĂ©but de ton article. C’est vraiment pĂ©nible, ce type de comportement, on a souvent l’impression que l’espace public appartient aux hommes et nous autres femmes devons subir leurs paroles et leur prĂ©sence envahissante pour avoir le privilĂšge d’y mettre les pieds (et sans trop la ramener steuplĂ©). C’est vraiment un sujet qui me met les nerfs…

  3. Moi j’ai arrĂȘtĂ© les robes/jupes en dehors de chez moi, je ne supportais plus les regards appuyĂ©s et les remarques graveleuses. C’est triste mais tant que les mentalitĂ©s ne changeront pas je continuerai comme ça, pour ĂȘtre tranquille et me sentir en sĂ©curitĂ©…

  4. Mais qu’est ce que c’est vrai, marre d’avoir des « compliments » et une fois une main entre les cuisses par dessus le pantalon dans l’ignorance des passants qui dĂ©tournent le regard quand tu cherches Ă  accrocher le leur pour avoir de l’aide et qui se grouillent de se barrer des fois que tu te fasses violer pour surtout pas voir ça hein et faire quelque chose comme ĂȘtre juste Ă  plusieurs contre l’agresseur ou appeler les flics pourquoi pas…

  5. Je ne peux qu’approuver un tel article. Ça me rappelle que j’ai Ă©tĂ© un jour « accostĂ©e » dans un train. Et j’ai vraiment, vraiment eu la trouille parce que j’Ă©tais la seule femme dans le wagon. Conversation:
    Moi, j’arrive un peu essoufflĂ©e (j’ai loupĂ© le train de peu) Et ces deux goujats, est-ce qu’ils se dĂ©caleraient pour me laisser passer ? Penses-tu ! Ils me lancent : » Hey mignonne ! Faudrait arrĂȘter de baiser, tu prendrais le train Ă  l’heure ! » Et je n’Ă©tais mĂȘme pas en jupe ! juste un pantalon noir ! Autant te dire que j’ai quittĂ© le wagon fissa !

  6. Je suis tout Ă  fait d’accord avec toi. En ce moment, c’est assez marrant quand ça m’arrive cela dit. Je peux me faire alpaguer de dois par exemple. Et quand je me retourne avec mon ventre de femme enceinte de 6 mois, j’ai droit Ă  un «ah, pardon madame». Mais c’est super choquant : j’ai droit Ă  plus de respect parce que je suis enceinte, alors que je suis la mĂȘme personne que 6 mois plus tĂŽt, au final…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s