TOP | WINTER IS COMING ❄️ – Ma playlist de Noël

Parce que la musique est hyper importante pendant cette période, je vous présente les morceaux qui tournent en boucle dans mes oreilles tout le mois de décembre ! 🎄🎧


Angels We Have Heard on High (Christmas w/ 32 fingers ans 8 thumbs) par les merveilleux ThePianoGuys

Franchement, la vidéo n’est elle pas magnifique ?

Christmas Canon par Trans-Siberian Orchestra

Christmas Lights par Coldplay

Shake up Christmas par Train

Je danse (enfin j’agite mes jambes et mes bras dans tous les sens) tout le temps sur cette chanson !

I Cant Help Falling In Love With You par Elvis Presley

J’en pleurerais 💚


Et vous ? ☕️❄️

(Pour voir tous les articles Spécial Noël)

Publicités

TOP | WINTER IS COMING ❄️ – Les films que je regarde en boucle pendant les fêtes

C’est bientôt Noël mes p’tits rennes ! 🎥 🎅

Parce que Noël, c’est ma fête favorite, parce que c’est le partage et la famille, et qu’en ce moment, tout le monde en a bien besoin, j’ai décidé de faire des petits billets sur ce thème tout le mois ! Je commence par vous présenter les films que j’aime regarder (en boucle) pendant cette période.


Love Actually

Hebergeur d'imagede Richard Curtis, 2003, 135 minutes

Colin Firth, Hugh Grant, Bill Nighy, Alan Rickman, Thomas Sangster, Rowan Atkinson, Emma Thompson, et Richard Curtis… Que demander de plus ? Love Actually, c’est une excellente comédie romantique. C’est un monument du cinéma niais-mais-outrageusement-bien-foutu. Même si j’adore l’hiver, je suis un peu « flasque » pendant cette période, et j’avoue que regarder ce film, bien au chaud sous ma couette quand j’ai la peau qui luit, le moral dans les chaussettes et qu’il y a plus rien de cool à manger chez moi, bah ça va tout de suite mieux, c’est limite de la magie. Un peu comme ce film tout entier.

Les Cinq Légendes

Hebergeur d'imagede Peter Ramsey, 2012, 97 minutes

Les cinq légendes est à la fois un film d’animation « pour les grands », avec un humour savoureux et des intrigues sombres, et un vrai conte qui plaira à tous les âges grâce à son côté magique. Le grand méchant n’est pas juste-le-vilain, il souffre que les enfants ne croient plus en lui… et il est si foutrement cool qu’il est presque difficile de souhaiter son échec. Heureusement, les Gardiens sont tout aussi chouettes : je suis un peu amoureuse de Jack Frost, j’adore l’accent australien du lièvre de Pâques en V.O. et je valide totalement le Père Noël russe couvert de tatouages! Je pleure comme un bébé (à chaque fois!) à la fin, bref, un film remplis de féerie, à voir et revoir.

Edwards aux mains d’argent

Hebergeur d'image
de Tim Burton, 1990, 105 minutes

Edwards aux mains d’argent, c’est le film où Burton trouve sa muse. Ce conte horrifique et romantique est parfait pour les fêtes de fins d’années avec son mélange subtil d’émotion et de fantastique. Edward est unique et rend ce film, qui traite notamment de la discrimination, unique. Merci. Merci Mr. Burton pour ce conte émouvant, cette histoire magnifique que tu nous racontes avec ces si merveilleux acteurs, tes décors fulgurants et pour tes scènes parfois drôles, mais toujours émouvantes.

Les rois mages

Hebergeur d'imagede Bernard Campan et Didier Bourdon, 2001, 102 minutes

L’alchimie des Inconnus joue peut-être pour beaucoup dans le fait que j’aime autant ce film. Parce que même si ce n’est pas le film du siècle, qu’il ne casse pas trois pattes à un canard, bah moi je l’aime ce film. Je passe toujours un bon moment et je ris à chaque fois, je comprends des références d’année en année et j’aime ça. Tout ce que j’attends d’une comédie.

Narnia, Chapitre 1

Hebergeur d'imagede Andrew Adamson, 2005, 143 minutes

Oui, oui Narnia. Je n’ai jamais lu le livre, je ne peux donc pas m’insurger devant le non-respect de l’histoire. Mais ça m’est bien égal. La plupart des gens ne l’aiment pas, je m’en fous aussi, l’enfant en moi l’adore. Le film nous transporte dans un univers magique incroyable, les effets spéciaux sont excellents et les acteurs sont bons (Big up à James McAvoy et Tilda Swinton). Ce que je préfère dans ce film, c’est sans aucun doute sa musique (Harry Gregson-Williams). On ressort de ce film rafraîchi, émerveillé par un monde féerique bien exploité.

A Christmas Carol (en plusieurs versions)

Mickey's Christmas CarolMickey’s Christmas Carol de Burny Mattinson, 1983, 27 minutes

Bien sûr, le conte de monsieur Dickens est un grand classique et j’adore passer mon mois de décembre devant ses nombreuses adaptations. Ce contre exprime à merveille l’esprit de Noël. Mais c’est Charles Dickens, alors n’oublions pas la belle leçon de morale qu’il y a derrière, mais pour une fois, exprimé avec des paillettes !


Et vous ? ☕️❄️

(Pour voir tous les articles Spécial Noël)