La Chronique des Anciens, tome 1 : Le baiser du dragon – Thea Harrison – Un premier tome excellent et un bestiaire des plus original !

la-chronique-des-anciens,-tome-1---le-baiser-du-dragon-3651432
● Editions J’ai lu (Collection Crépuscule) ● 2011 VO / 2013 VF ● 407 pages ● 6.95€ ● Lu: 05/02/2016

 

Le Livre:

Mi-humaine, Mi-Wyr, Pia Giovanni a été choisie pour une mission ultra dangereuse : dérober un élément du trésor de Dragos Cuelebre, le dragon le plus redoutable au monde. Simple pion dans la guerre qui oppose le roi Faë à Dragos, Pia va bientôt subir la colère de la ténébreuse créature…

Mon avis:

– Je suis affligé d’une curiosité insatiable. Je suis jaloux, égoïste, exclusif et possessif. J’ai très mauvais caractère et je sais que je peux être un salaud cruel. (Il pencha la tête.) Je mangeais les gens, tu sais.
S’il avait l’intention de sécher ses larmes en la choquant, ce fut réussi. Elle laissa échapper une espèce de hoquet de rire.
– C’est affreux, dit-elle. Je suis sérieuse, c’est affreux. Ce n’est pas drôle. Je ne suis pas en train de rire…
– C’était il y longtemps, soupira-t-il. Des milliers d’années. Je fus la Bête dont parlent les Elfes.
Elle ferma les yeux et inspira profondément.
– Qu’est-ce qui t’a fait arrêter ?
– J’ai discuté avec quelqu’un. C’est alors que j’ai décidé de ne plus manger quelque chose qui parle.

Ce dialogue entre Dragos et Pia résume l’une des raisons pour lesquelles j’ai aimé ce livre. Un prédateur qui fond comme neige au soleil check, une héroïne qui le défie (sans en faire des tonnes et des tonnes) et l’aide à changer check, quelques sentinelles sexy (dios mío) check, la construction d’un monde réaliste, d’un bestiaire et d’une romance check de l’extrême. En résumé, ce livre a tout pour lui.

L’histoire est vraiment bonne et si bien agencée qu’à certains égards, je dirais qu’elle est beaucoup plus proche de fantasy que d’une romance paranormale typique; le livre fait par égal de l’histoire et de la relation des deux personnages principaux. La construction du monde se fait à merveille, il est si rafraîchissant et si captivant.

Pia, le personnage central, est très forte et a des principes. Elle ne m’a jamais donné envie de l’ignorer ou de me focaliser sur le héros parce que je ne l’aimais pas. Quand on découvre enfin de quelle créature elle tient son côté Wyr, j’ai été très surprise, je ne m’y attendais pas du tout ! (Je peux d’ores et déjà vous dire que ce n’est pas un ouistiti !)  Lorsque nous la rencontrons la première fois, elle vient d’être contrainte de voler un seigneur dragon très puissant. Etant une femme intelligente, elle a uniquement volé un centime et elle a même laissé un petit mot d’excuse. Dragos le remarque malgré cela et la pourchasse, avec toute la force de ses redoutables pouvoirs. Les choses commencent à devenir intéressantes quand ils se rendent compte que le chantage fait à Pia fait partie d’un jeu politique plus grand entre les Faës et les races anciennes… et quand il découvre leur attraction mutuelle.

Et Merlin, quelle relation !  Dragos est, euh, très masculin et surtout très attiré par Pia. C’est une romance paranormale, donc je n’exagère pas en disant que le sexe est très présent, MAIS ce que j’aime est que la relation entre eux est représentée avec beaucoup de respect et de tendresse (et sans vulgarité). Ils sont tellement bien ensemble que vous voulez vraiment les aider à surmonter tous les obstacles pour qu’ils obtiennent leur « happy ending ». Les personnages secondaires sont également très très bons, en particulier Graydon et Tricks (un personnage haut en couleur !). Ses sentinelles se composent de quatre griffons, une goule, un oiseau-tonnerre et une femme harpie. J’ai adoré leurs réactions face à Dragos et Pia. Le couple pour le prochain livre est habilement tissé dans la trame.

Il y a néanmoins quelques incohérences qui m’ont dérangé. Dragos à des milliers d’années et pourtant, parfois sa façon de parler était très formelle et parfois, il parlait comme un mec qu’on pourrait croiser dans n’importe quel café. J’espérais un Dragos plus sombre et effrayant, c’est vrai.

Mis à part quelques petits défauts, ça reste un roman extrêmement bien écrit pour le genre, rempli de situations comiques et hilarantes:

– C’est votre longue queue de reptilien couverte d’écailles, ou est-ce que vous êtes tout simplement content de me voir ?

Un livre qui n’a pas peur de se moquer de lui-même, si on compare à tous les livres paranormaux qui prennent leur propre mythologie tellement au sérieux.

Si vous aimez la romance paranormale, c’est un des meilleurs exemples du genre selon moi. Ce n’est pas un coup de coeur (je suis de plus en plus difficile niveau lecture) mais il reste délicieux, unique, plein d’humour, et so sexy. Pour couronner le tout, je vous mets au défi de ne pas tomber amoureux.se du prochain dragon que vous verrez après ça!

Ma note: 4.5/5

Publicités

Entre ses griffes, tome 1 (prologue): Le tueur à l’as de pique – Aurore Doignies

(pour une fois, l’extrait est à la fin!)

entre-ses-griffes-549099 - Copie
● Editions MxM Bookmark ● 2015 ● 200 pages (estimations) ● 4.99€ numérique, ?€ format imprimé ● Lu: 28/03/2015

Le Livre:

Depuis plusieurs mois, un tueur en série sévit, faisant des victimes parmi les étudiants en médecine de plusieurs Etats. Quand un nouveau corps est retrouvé à Chicago, les agents du F.B.I., restés bredouilles après le précédent meurtre, sont de nouveau mis sur le coup. Et ils sont bien décidés à l’arrêter, cette fois…

Cameron Gilroy, l’un des deux agents chargés de l’enquête, tombe rapidement sous le charme d’un des professeurs de la dernière victime. Kyren Lakelan est gay, célibataire, séduisant et intelligent. Il est aussi tout sauf un Humain normal. C’est un Thérianthrope. Une espèce dont l’existence est inconnue des Humains. Rompre le silence serait passible de mort. Contrairement à Cameron, c’est un partisan des histoires sans lendemain : leur histoire aurait dû s’en tenir à une nuit de sensualité.

Mais quand le destin s’en mêle…

 Mon Avis:

Petite digression: Pour les fans de Teen Wolf, avouez, vous avez pensé à Derek?

Je dois, tout d’abord, préciser que ce livre est un M/M ou un roman où il y a des romances homosexuelles. À
ce que j’ai compris, cette saga était d’abord publié gratuitement sur internet, il est également présenté comme un tome 1 sur amazon/autres, mais c’est un tome 0 inédit, un prologue.

Voilà une auteur que je vais suivre de très près! Elle a un joli style, assez simple mais qui reste très fluide et plaisant à lire. L’histoire d’amour qu’elle dépeint ici est très belle et pleine de tendresse. J’ai beaucoup aimé Cameron, qui est un chic type, entier, droit et attentionné. Il cherche à construire quelque chose, il veut trouver la personne avec qui il passera le reste de sa vie, et il voit en Kyren, la personne idéale. Kyren est vraiment attendrissant avec son côté torturé et solitaire. Il est suivi par son passé douloureux, et cherche à refouler ses instincts en présence de Cameron… Tout ça fait de lui un protagoniste vraiment attachant. Les personnages secondaires m’ont aussi beaucoup plu; particulièrement Loukian le bourru (et la rime, c’est cadeau), mais ils ont tous leurs importances dans cette histoire aussi minime soit-elle.

Le côté paranormal n’est pas assez présent, mais, étant un prologue, j’imagine que cette part là est beaucoup plus aboutie par la suite. Surtout que le « mythe » des Thérianthropes est vraiment très intéressant, j’aime beaucoup. Je connaissais déjà un peu grâce au manga Love Pistols, je n’ai lu que les 2 premiers tomes, mais cette mythologie sortait de l’ordinaire!

Les personnages mériteraient un coup de cœur, mais malheureusement pas l’histoire! L’histoire en elle-même est vraiment sympa mais j’espérais vraiment avoir une histoire policière plus approfondie.. Mais bon, j’ai bien conscience que ce n’est pas le centre de l’histoire, c’est plus un prétexte pour la rencontre des deux héros.

Cela reste un très bon tome d’introduction et j’ai hâte d’avoir la suite car j’imagine que la vraie nature de Kyren et ses amis nous réserve de superbes rebondissements! La romance m’a charmé autant que les personnages et j’espère découvrir la mythologie plus approfondie. Pas un coup de cœur, mais un vrai plaisir de lecture tout de même!

ma note: 17.5/20

— Mmm… Si quoi que ce soit vous revenait, concernant le jeune Hill, voici ma carte, lui dit Cameron en sortant une carte de visite de sa poche pour la lui tendre.
Kyren s’en empara à contrecœur et la fourra dans la poche de son jean sombre. Cameron sourcilla légèrement face à tant de désinvolture mais ne protesta pas alors que Kyren tournait les talons pour s’éloigner.
— Au fait, agent Gilroy ? fit ce dernier, s’arrêtant alors qu’il allait sortir du bureau.
— Oui ?
— Je suis un spécialiste des sciences comportementales, tant sur le plan humain qu’animal, bien que mes domaines de prédilections soient plutôt animaliers. Mon travail n’est pas moins valorisant que le vôtre, même si je ne me balade pas partout avec un flingue. Je vous serai donc gré de garder vos impressions quant à l’inutilité de mon cours pour vous.
Cameron tressaillit légèrement, surpris de se faire remonter les bretelles de cette façon. Kyren quitta le bureau sans attendre de réponse et il ne put que le regarder s’éloigner, songeur et, il devait bien l’avouer, vaguement amusé.

Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités – Sophie Jomain

Alors je perçus dans mes oreilles un bourdonnement familier. Mes genoux flanchèrent subitement et je me retrouvai à quatre pattes sur le sable, la tête en avant, le souffle court. Je savais ce qui était en train de se passer : la meute allait muter.
Il ne pouvait pas y avoir de combat… C’était trop dangereux. Ils ne pouvaient pas…
– Nooonnn ! réussis-je à crier.
– Hannah, recule ! m’ordonna Leith toujours aussi immobile.
– Comment veux-tu que j’y arrive ? hurlai-je d’une voix chevrotante, vous… vous allez vous transformer !

les--toiles-de-noss-head,-tome-2---rivalites-397120 2
● Editions France Loisirs ● 2014 ● 470 pages ●  14.25 prix club, 19.90 prix public ● Lu: 26/02/2015

 

Le Livre: 

 Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

 ___
___

Mon Avis:

Comme c’est un tome 2, je vais essayer de spoiler le moins possible, mais faites attention!

Dans la même lignée que le premier tome, j’ai beaucoup aimé. Même si ce n’est pas un coup de cœur, je peux vous dire que je suis passé par beaucoup d’émotions!

Comme pour le premier tome, après un prologue qui nous met l’eau à la bouche, l’auteur prend son temps sans jamais être ennuyante, on découvre de nouveaux personnages, elle remet l’histoire dans son contexte, on découvre la vie d’Hannah à l’université… Et à partir du deuxième tiers du roman, l’histoire est mise en place, et vous ne pouvez plus du tout vous détacher du roman.

Je ne pouvais plus m’arrêter, j’étais happée par les pages, par les mots toujours bien choisis de Sophie Jomain. C’est dur de poser le roman, on se dit « un chapitre de plus et après j’arrête », mais évidemment on continue!

Mais le gros point fort, comme avec le premier, la chose qui ma vraiment soufflée, c’est la mythologie de la série. Alors que je croyais m’y connaître en créatures fantastiques et que nous connaissions bien celle du roman suite au premier tome, j’ai été très surprise de voir qu’elle pouvait encore créé de nouvelles créatures avec leurs règles, leurs histoires… Je trouve cela toujours aussi intéressant.

Au niveau des personnages, j’ai malheureusement eu du mal avec Hannah qui me semblait un peu trop immature par moments. J’avais eu un gros coup de cœur pour Leith dans le premier tome et je le trouve toujours aussi attachant, même si je n’ai pas toujours été d’accord avec lui, j’ai aimé en apprendre plus sur lui et sur « sa meute ». Je ne vais pas trop en dévoiler, mais sachez que j’ai adoré un nouveau personnage: Darius, son histoire m’a réellement touchée. Du côté des garous, Julia est aussi très sympathique l’amitié qu’elle entretient avec Hannah est très appréciable.

Un gros plus aux « paysages » du roman! L’auteur nous balade dans une partie de l’Écosse, on voit qu’elle a fait beaucoup de recherches pour nous en parler avec le plus de justesse possible. A défaut de ne pas pouvoir aller en Écosse tout de suite, il y a toujours ses livres!

Et cette fin. Merlin. Si on avait eu la chance de ne pas voir de cliffhanger dans le premier tome, ici c’est de la torture et c’est inattendu! Je pense lire la suite au plus vite (enfin, quand mes exams blancs seront passés..) je suis encore sous le choc!

ma note: 18.5/20

Les étoiles de Noss Head:
1 – Vertige
2 – Rivalités
3 – Accomplissement
4 – Origines, partie 1
5 – Origines, partie 2

La meute du phénix, tome 1 : Trey Coleman – Suzanne Wright

D’ailleurs quand on en aura fini avec toi, on en profitera peut-être pour s’éclater un peu avec ta copine.
— Oh. Et qu’est-ce que vous pensez me faire, là, maintenant ?
Queue de Vache esquissa un sourire en coin.
— J’ai bien envie que tu me suces.
— Désolée, mais on m’a toujours dit que c’était dangereux de mettre des objets trop petits dans ma bouche. Une fausse route est si vite arrivée.

la-meute-du-phenix,-tome-1---trey-coleman-326840-250-400
● Editions Milady ● 2013 ● 559 pages ● 8.20€ ● Lu: 03/02/2015

___

Le Livre:

Des cendres de la meute renaîtra l’amour.

Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre.

C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…

___

Lire la suite »